Salarié avec enfant en difficulté, comment être aidé ?

S’occuper d’un enfant malade ou en situation de handicap n’est pas toujours facile, surtout si vous êtes salarié au sein d’une entreprise. Il n’est pas rare que des parents puissent avoir des difficultés à gérer leur situation à cause du handicap de leur enfant. Alors, comment y remédier aux problèmes liés à un parent salarié avec enfant en difficulté ? Comment les aider ?

Comment gérer sa vie professionnelle avec un enfant en difficulté ?

Gérer sa vie professionnelle en même temps que sa vie personnelle s’avère être très difficile quand vous avez un enfant à charge avec un manque d’autonomie (physique ou mental). Par ailleurs et dans la plupart des cas, les impacts ne sont pas moindres. Pour faire face à de telles situations donc, sur le côté professionnel, vous devez avoir le courage d’exposer votre cas à vos supérieurs hiérarchiques afin de trouver un terrain d’entente et afin d’éviter des complications à l’avenir. Si auparavant, les entreprises ne tiennent pas compte des problèmes personnels liés à un salarié avec enfant en difficulté, de nos jours, les lois ont changé. Sachez que, actuellement, un salarié avec un enfant handicapé a certains droits même en travaillant.

Quels droits peut bénéficier un salarié avec enfant handicapé ?

Au sein d’une entreprise, les responsables des ressources humaines ou les responsables hiérarchiques ont le droit d’aider un salarié avec enfant en difficulté. Le salarié lui-même doit être en connaissance des différentes aides qui lui reviennent de droit. Parmi ces aides, le salarié bénéficie des droits d’aménagement des congés de droit commun qui peuvent être pris une seule fois et ne doivent pas dépasser les 24 jours ouvrables. Il existe aussi des droits de congés spécifiques comme le congé de survenue du handicap qui est de 2 jours, le congé de présence parentale, le congé de proche aidant, le congé de solidarité familiale… Un parent salarié avec enfant en difficulté peut profiter également des différentes aides financières (Allocation journalière de Présence parentale, Prestation de compensation du handicap, aides aux soins à domicile…).

Quel rôle joue l’entreprise face à une telle situation ?

Face à la situation d’un salarié avec enfant en difficulté, les responsables au sein d’une entreprise doivent veiller au bon fonctionnement du travail de l’employé concerné. Pour cela, ils doivent avoir un minimum de compréhension concernant la situation du salarié, l’aider afin qu’un climat d’apaisement règne dans le cadre du travail. Ils doivent également faire valoir les droits du salarié avec un enfant handicapé en mettant en place des dispositions plus complaisantes en sa faveur à l’aide d’un accord collectif d’entreprise ou de branche ou d’une convention. L’entreprise peut donner son accord à un salarié voulant céder ses jours de repos non pris à un employé avec un enfant en difficulté.

Comment se défendre face à son employeur ?
Comment débute une procédure de prud’hommes ?