A quel moment la présence d’un avocat est obligatoire dans une affaire de licenciement ?

Le licenciement est un acte par lequel l’employeur prend la décision de mettre à terme le contrat de travail de son salarié à durée indéterminée. En effet, l’employeur a le droit entier de licencier son salarié, mais en revanche, ce dernier a le droit de protester de son licenciement. De ce fait, les questions qui se posent dans ce contexte sont : pour les procédures du licenciement, quand est-ce qu’un salarié doit faire recours à un avocat spécialisé ? Pourquoi faire appel à cet avocat ? Et quelles sont ses missions qu’on fait appel à ses services ?

Procédures de licenciement : quand est-ce qu’un salarié ou un employeur doit faire recours à un avocat spécialisé ?

Le salarié pourra faire recours à un avocat spécialisé dans les domaines de droit de travail avant que la notification concernant le licenciement est intervenue lorsqu’il l’estime que celle-ci est bien utile. En effet, il peut contacter ce spécialiste de droit privé quand il a reçu la convocation à l’entretien préalable. En effet, il pourra avoir besoin d’informations ainsi que de conseils quant à la procédure que son employeur doit respecter, mais également quant au motif du licenciement.

D’ailleurs, pour l’employeur qui voudra procéder au licenciement. Il n’a pas l’obligation de faire recours à un avocat. Mais il est plus recommandé de faire accompagner de ce professionnel puisque ce dernier pourra l’aider à bien préparer l’entretien préalable de licenciement ainsi que pour obtenir des conseils personnalisés. De ce fait, durant toutes les procédures de licenciement, il est nécessaire de se faire accompagner par un avocat droit des affaires ou avocat en licenciement que ce soit pour l’employeur ou pour le salarié. Cliquez ici pour en savoir clubjuridique.com.

Quels sont les avantages de se faire accompagner par un avocat spécialisé en droit du travail durant les procédures de licenciement ?

Pour l’employeur, faire appel à un avocat spécialiste en licenciement le permet de bénéficier des conseils ainsi que la défense au cas où le litige doit être porté devant la justice des Prud’hommes. Puis, le droit des sociétés ou du travail qui a toujours des évolutions très régulièrement. Un avocat en droit pénal ou en droit du travail permet donc de garantir de respecter les règles en vigueur pour éviter toute sorte de sanction sur licenciement abusif.

Engager un avocat lorsque le licenciement est évoqué étant une très bonne solution afin de préserver les intérêts de l’entreprise. Et pour le salarié, faire appel à un avocat spécialisé en droit le permet d’avoir une aide et l’avocat pourra aidez le salarié à constituer son dossier devant le Conseil de Prud’hommes ainsi que de le soutenir dans la démarche. Faire appel à cet avocat est avantageux pour le salarié. Car ce spécialiste en droit pourra faire de négociation plus avantageuse qu’un licenciement tout en empêchant la phase contentieuse ainsi que le débouché incertain.

Quelles sont les missions d’un avocat en licenciement quand on fait appel à ses services ?

Tout d’abord, l’avocat a pour mission d’assister le salarié ou l’employeur dans les diverses phases de la procédure dans laquelle il est présent. Il a le droit de plaider face à toutes les juridictions. Ensuite, il a pour mission aussi de représenter son client que ce soit le salarié ou l’employeur et l’aider à accomplir les actes de la procédure. À ce titre, il est comme un mandataire de son client. Puis, pour le salarié licencié, il a pour mission également d’informer de ses droits. L’avocat a pour mission de porter une aide précieuse en amont de toute sorte protestation du licenciement. Il se charge de la vérification que les droits son client (salarié) sont respectés.

Au cas contraire, il se charge d’informer des recours possibles ainsi que de leurs issues. Et enfin, l’avocat a pour mission de représenter le salarié licencié devant les prud’hommes, durant la contestation du licenciement.

Accident de la route et dommages corporels : comment faire valoir ses droits ?
Problème juridique : à quel avocat faire appel ?